Contactez-nous

Association valaisanne des professionnels des sciences humaines

1950 Sion

info.avpsh@gmail.com

© 2016 Domstuder.com

Suivez-nous

  • Facebook Clean Grey

Les

DOMAINES

HISTOIRE

Pour l’anecdote….

– Et vous, qu’est-ce que vous faites dans la vie ?

– [Réponse un peu gênée] Heu, je suis historienne.

– Vous devez assidument fréquenter la bibliothèque et lire beaucoup de livres…

– Oui, je lis quelques livres, mais je travaille surtout dans les archives.

– Ah ? Alors, vous êtes toujours dans les sous-sols et la poussière… Vous ne devez pas souvent voir la lumière du jour !

Formation

Obtention du diplôme : formation universitaire sur 5 ans minimum (3 années consacrée au Bachelor et 2 années au Master). Prolongement possible avec un doctorat.

Universités de Bâle, Berne, Fribourg, Genève, Lausanne, Lucerne, Neuchâtel et Zürich

Généralement en Faculté de lettres, mais aussi Faculté des sciences de la société (GE), Faculté des lettres et sciences humaines (NE) et Institut de hautes études internationales et du développement (GE).

Le métier

Le métier d’historien s’apparente à celui d’enquêteur. L’historien fouille dans les archives à la recherche de documentation sur un thème. Cette documentation rassemblée en un corpus cohérent peut prendre différentes formes : textes (dans une langue morte ou vivante), images fixes ou animées, témoignages audio, etc. Puis, il analyse ces documents d’archives, son but étant de reconstituer et de comprendre certains faits qu’ils soient sociaux, économiques ou politiques. Enfin, le chercheur livre ses résultats sous différentes formes possibles : livres, articles, conférences, blogues, etc.

Les domaines d’analyse de l’historien sont aussi nombreux que variés : économie, politique, social, culturel, géographique, arts, etc. Mais généralement, l’historien se spécialise dans un domaine (histoire économique, politique, d’une population en particulier, prosopographie, etc.), une région ou encore une période (histoire ancienne, Moyen Age, l’Epoque moderne ou l’époque contemporaine).

Qualités requises: esprit critique, d'analyse et de synthèse; ténacité; curiosité; patience; savoir communiquer

Les débouchés

En dehors du milieu universitaire, peu d’historiens travaillent dans leur domaine ou ont l’opportunité de faire de la recherche. Le plus souvent, ils enseignent cette branche ou deviennent journalistes. Ces deux professions demandent des formations complémentaires.

Cependant, les compétences professionnelles acquises durant les études permettent aux historiens d’agir dans des domaines variés, en grande majorité tournés vers la culture, les archives ou les médias. La culture générale, l’esprit critique, le sens de l’analyse et l’esprit de synthèse développés durant la formation permettent une grande polyvalence et une bonne capacité d’adaptation qui sont appréciés au sein de certaines entreprises ou institutions. Certains postes requièrent toutefois une formation complémentaire.

Culture, musées, patrimoine, archives

  • Conservation et mise en valeur du patrimoine

  • Musées locaux, musées régionaux et supra-régionaux

  • Associations / sociétés de patrimoine

  • Médiation culturelle

  • Archives

Communication et médias

  • Agence de publicité et de marketing

  • Médias : journaux, radio, télévision, internet, etc.
     

Moyennes et grandes entreprises ou institutions

  • Documentaliste

  • Archiviste
     

Indépendant, travaillant sur mandats

  • S’adapter à la demande

  • Répondre aux attentes du donneur d’ordre

  • Savoir vulgariser

  • Avoir l’âme d’un chercheur

  • Savoir gérer un projet

  • Être capable de diriger une équipe

  • Savoir gérer un budget

  • Savoir « se vendre »

  • Etre un bon communicateur

 

Auteure: Christine Payot