Atelier de recherche - 21 septembre 2021

Nous avons le plaisir de vous informer que le prochain atelier de recherche - sciences humaines aura lieu le mardi 21 septembre 2021 de 12h15 à 13h45 en vidéoconférence. L’adresse vers la salle virtuelle est la suivante: https://unil.zoom.us/j/95810562304


> Interventions :

Nous aurons le plaisir, à cette occasion, d’entendre la présentation intitulée « Les savoirs et savoir-faire paysans comme patrimoine culturel immatériel (ICH). Deux études de cas dans la région du CREPA : la culture des petits-fruits et celle des céréales. » par Maria Anna Bertolino, Dr ès Sciences humaines et sociales de l'Université de Turin avec une spécialisation en anthropologie alpine, professeure contractuelle à l’Université de Turin, boursière au CREPA pour les années 2021-22.


Voilà comment Maria Anna Bertolino résume sa recherche : « En 2020, j’ai conduit une étude sur la culture des petits fruits à Bruson pendant une résidence de recherche organisée par le PALP Festival et le CREPA. Dans le cadre de la bourse d’étude 2021-2022, je suis en train d’étendre l’enquête aux autres Communes de la région du CREPA. En plus de ce projet personnel, j’ai commencé à prendre part au projet Interreg Italie-Suisse Living ICH, pour lequel le CREPA est mandaté par le BREL (Région autonome de la Vallée d’Aoste, Italie). Le projet porte sur la filière des petits fruits et des céréales. Le projet vise à considérer la production des petits fruits et des céréales en tant que patrimoine culturel immatériel vivant (Living ICH), selon les normes de l’UNESCO. Qu’est-ce que cela signifie que de conduire une recherche sur le patrimoine culturel immatériel selon ces normes-là ? Qu’est-ce que cela signifie, en termes de méthodologie propre à l’anthropologie, que d’enquêter sur une filière agroalimentaire ? Quel est le positionnement des chercheurs.euses ? »


Puis, nous accueillerons Caterina Franco, Dr en architecture, post-doctorante depuis mai 2021 au sein de l’Institut de Géographie et durabilité de l’Université de Lausanne-site de Sion et au sein du Centre Interdisciplinaire de Recherche sur la Montagne. Caterina Franco est diplômée en architecture en 2013 au Politecnico di Milano. En 2019 elle a soutenu une thèse en architecture auprès de l’Université Grenoble Alpes en cotutelle avec le Politecnico di Milano. Son travail, mené au sein du laboratoire Métiers de l’Histoire de l’Architecture de l’ENSA-Grenoble, porte sur l’histoire des infrastructures touristiques construites dans les Alpes franco-italiennes après 1945. Elle a mené une activité d’enseignement en histoire de l’architecture à l’ENSA-Grenoble et au Politecnico di Milano, et est chercheuse associée du Laboratorio di Storia delle Alpi de Mendrisio.


Son intervention s’intitule « Stations de sports d’hiver et obsolescence. Une étude du contexte du Valais par les méthodes de l’histoire environnementale. » Le projet de recherche développé au sein du groupe de recherche Natures et Cultures du Tourisme porte sur les phénomènes d’obsolescence des stations de sports d’hiver alpines, avec un regard particulier sur le contexte du Valais. Les méthodes de l’histoire environnementale permettront de saisir les enjeux qui concernent les interrelations entre systèmes biophysique et anthropiques et de situer l’étude des processus de déclin des infrastructures pour le ski dans la trajectoire des territoires de haute montagne.

> Concept :

Pour rappel, l’atelier de recherches - sciences humaines est un moment qui permet aux professionnels, issus de disciplines diverses des sciences humaines, de discuter de méthodologie, de sources, de problèmes inhérents à un travail de recherche, etc. L’idée est de présenter très brièvement sa recherche (15 min), puis de passer à la partie « échanges ».


> Inscription :

Merci de vous inscrire dès à présent si vous souhaitez suivre cet atelier à l’adresse info.avpsh@gmail.com.

Posts à l'affiche
Posts Récents